Régie publicitaire
Cameroun - Bilinguisme: Voici ce qu’il faut savoir sur les membres de la commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 17 Mars 2017 15:26

Nommés par décret présidentiel du 15 mars 2017, Ils ont pour la plupart déjà été aux affaires. Comme le note le quotidien Mutations édition du 16 mars 2017, le Chef de l’Etat a fait appel aux has been pour diriger la commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme. La plupart des 15 membres de cette commission a déjà été aux affaires. L’équipe que va diriger Peter Mafany représente les grandes ères culturelles du pays. Oumarou Djika Saïdou professeur des lycées d’enseignement général, a été délégué régional du Nord à l’ex-ministère de l’éducation nationale avant d’être nommé inspecteur général au ministère de l’éducation de base. Il a été secrétaire général du ministère de l’industrie, des mines et du développement technologique. Militant de la première heure du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), pour le quotidien sa nomination a tout l’air d’être un lot de consolation. Quand on sait qu’en 2013 il a été le challenger «malheureux» du Sénateur Baba Hamadou. «Le Rdpc avait préféré investir l’ancien Ministre du Tourisme», écrit le journal. Appelé par le Chef de l’Etat à faire partie de l’équipe de Peter Mafany Musongue Mutations écrit qu’il s’agit d’une récompense pour ses efforts consentis pour le parti au pouvoir. Actuellement Oumarou Djika Saïdou occupe la fonction de président de la commission de passation des marchés publics pour la Région de l’Adamaoua.

Françoise Angouing est la présidente de la section du Rdpc Kadey Nord 1. Le quotidien rapporte qu’elle se démarque au sein du parti au pouvoir par son engagement contre le tribalisme dans sa section. On se rappelle que lors des opérations de renouvellement des organes de base de sa formation politique en 2015, pour la mettre hors de la course, il avait été dit qu’elle n’est pas originaire de Batouri et qu’elle n’y réside pas. Le journal pense que sa nomination sonne comme une victoire. Et désormais celle qui a été chargée de mission au Premier Ministère pourra s’en servir comme témoignage pour le combat qu’elle a su mené.

Jean Marc Afesi Mbafor originaire du Nord-Ouest est le président en exercice du Conseil national de la jeunesse du Cameroun. «Président au mandat tumultueux» ses collaborateurs lui reprochent une mauvaise gestion de l’institution qu’il dirige. Il est aussi accusé de «servir ses propres intérêts au détriment de ceux de la jeunesse». Le 21 septembre 2015 il a été renversé lors d’une assemblée. Il a été réhabilité dans ses fonctions par le Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique de l’époque Ismaël Bidoung Mkpatt. Et depuis janvier 2016 Mounouna Foutsou l’actuel ministre de la jeunesse a prorogé son mandat de six mois.

L’Abbé Jean Marie Bodo est présenté par le quotidien comme l’ami de Paul Biya. Il a été membre du Conseil national de la communication. Musicologue, peintre, sculpteur, journaliste et promoteur de radio le journal dit que c’est un prélat qui ne s’ennuie pas, et qui bénéficie d’une relation privilégiée avec le Président de la République

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions