Régie publicitaire
CAMEROUN :: An 35 du Renouveau : La crise anglophone s’invite à la fête PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 03 Novembre 2017 11:03

Le Rdpc appelle au renforcement de « l’esprit camerounais ».Lundi 06 novembre, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), le parti au pouvoir célèbre les 35 ans de l’accession à la magistrature suprême de leur président national, le président de la République, Paul Biya. A cette occasion, et comme le veut déjà la tradition dans ce parti, le secrétaire général du Comité central (Sg/cc), rend publique une circulaire qui va être le bréviaire des différents meetings que cette formation politique va organiser à travers le pays.

Et dans la circulaire signée cette semaine par le Sg/cc Jean Nkuété, les valeurs de paix, d’unité et d’intégration nationales sont mises en avant. Un énième appel contre la partition du pays, dans un contexte dominé depuis plus d’un an par des revendications indépendantistes dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Cette année, le thème choisi pour célébrer l’avènement du « Renouveau » porté par l’« homme du 06 novembre » est : « Contribuons ensemble au renforcement de ‘‘l’esprit camerounais’’ pour la  consolidation de l’unité et l’intégrité nationales et de la paix ». Jean Nkuété tient à préciser d’entame de jeu que « le Renouveau national, faut-il le rappeler, est né avec l’accession à la magistrature suprême (le 06 novembre 1982, Ndlr) de de Son Excellence Paul Biya l’aspiration commune et profonde de l’immense majorité des Camerounais à bâtir ce qu’il est désormais convenu d’appeler ‘‘le vivre-ensemble’’ ».

Le Sg/cc se félicite de ce que le champion du Rdpc a, 35 ans plus tard, su préserver cet acquis car, ajoute-t-il « l’une des grandes victoires du Renouveau est d’être parvenu à forger une identité camerounaise forte ». Le 06 novembre prochain sera dès lors placé sous le sceau de la réaffirmation du caractère indivisible du Cameroun.

Jean Nkuété souligne à grands traits que le « Renouveau », « c’est aussi la fierté, héritée des pères du nationalisme, d’être Camerounais à l’intérieur et hors des frontières nationales ; c’est le culte de l’effort et le rejet de l’impossible ; c’est la passion de la paix et de l’unité nationale ».

Ce message sera porté lundi prochain dans tous les meetings que les différentes délégations locales du parti vont organiser de par le pays. Une nouvelle occasion de dire qu’à 35 ans, le « Renouveau » « n’a pas pris une seule ride » et reste « une source d’inspiration permanente pour la réalisation de destin de [notre] pays ».

© Source : Mutations : Ludovic Amara

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions