Régie publicitaire
Cameroun - Marche interdite du SDF à Douala: L'étrange silence du Chairman Ni John Fru Ndi PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 26 Octobre 2017 08:06
L'homme fort de Ntarikon, président national du Social Democratic Front (SDF) est resté muet depuis que son électron du Littoral, Jean Michel Nintcheu, a échoué dans sa tentative d’organiser une marche à Douala, le 21 octobre 2017.Pourtant, se souvient le journal Repères en kiosque ce mercredi 25 octobre 2017, en mars 2017, Ni John Fru Ndi s'est opposé fermement à une manifestation similaire, en soutien au fédéralisme, projetée par son député. Le Chairman s'était opposé ouvertement à une marche projetée par son représentant dans le Littoral, en soutien au fédéralisme.

«Je ne veux pas être responsable de la mort des Camerounais», avait-il confié à ses proches, sans prendre officiellement une position publique. Jean Michel Nintcheu, la mort dans l'âme et face à l'opposition de son chef politique, battra en retraite par annulation de ladite marche.

La dernière sortie publique de Ni John Fru Ndi remonte au 3 octobre 2017, dans une interview accordée au journal français «Le Monde», au lendemain de la tentative de proclamation symbolique d'indépendance de la République fictive d'Ambazonie, avortée le 1er octobre 2017. Des échauffourées entre les forces de l'ordre et des activistes déchaînés avaient eu lieu. Le Chairman tenait alors le Président de la République, Paul Biya, comme «principal responsable» des incidents enregistrés dans les deux Régions anglophones des Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Le 4 octobre suivant, toujours en rapport avec lesdits événements, enfonçant le clou, Ni John Fru Ndi émettait le souhait de voir le Chef de l'État du Cameroun, «être traduit devant la Courpénale internationale pour «crimes flagrants et violations sans précédent des droits de l'homme».

Depuis lors, plus rien. Ce qui amène Repères à s’interroger: «l'homme fort de Ntarikon est-il embarrassé par l'activisme de ses représentants dans le Littoral ? Comme en mars 2017, pourquoi ne s'est-il pas prononcé pour ou contre la marche de soutien du 21 octobre 2017 ? Le Chairman maîtrise-t-il encore ses pions du Littoral ?».

«Des questions essentielles qui résonnent parfois comme une guerre froide entre l'inamovible Fru Ndi et Jean Michel Nintcheu, très proche de Joshua Osih Nambangi, premier vice-président du SDF, parfois présenté comme possible remplaçant du Chairman», commente le journal.

Notons toutefois que samedi prochain 28 octobre 2017, se tiendra une importante réunion du SDF à Bamenda sous la présidence du Chairman dudit parti, Ni John Fru Ndi. Cette réunion sera élargie aux maires, députés, sénateurs et aux membres du National Advisory Council.

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions