Régie publicitaire
Cameroun: Camair-Co à la reconquête de l'espace Cemac PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 27 Octobre 2017 10:51

La compagnie aérienne nationale rouvre demain 27 octobre la ligne de Libreville, après N’Djamena et quelques temps avant Bangui. Puis ce sera Abidjan et Dakar.Il n’y aura pas de vol inaugural demain 27 octobre 2017 Douala-Libreville. Dans tempérament actuel fait de modestie et de pondération, CamairCo en fera un vol commercial normal qui va désormais relier la capitale gabonaise de la capitale économique camerounaise. « C’est en réalité une réouverture, la ligne librevilloise avait été fermé il y a environ un an, au moment où CamairCo éprouvait des difficultés avec sa flotte », témoignent des sources internes. Depuis lors, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, CamairCo s’est donnée de nouvelles ambitions et Libreville n’est que la première étape d’un déploiement sous-régional qui devrait toucher Bangui dans les prochains jours. Déjà, N’Djamena, la capitale du Tchad, est couverte et intégré dans le réseau domestique de la compagnie, il ne restera plus que Brazzaville au Congo et Malabo en Guinée Equatoriale. Après la Cemac, CamairCo a prévu d’atterrir avant la fin de cette année 2017 dans les aéroports d’Abidjan en Côte d’Ivoire et de Dakar au Sénégal. « Nous avons réalisé un maillage autour de notre réseau domestique. Nous « vendons » à ceux qui viennent de la sous-région l’intérieur du Cameroun. L’ouverture des frontières à tous les ressortissants de la zone CEMAC par le Gabon et le Congo, sont autant d’opportunités que nous allons saisir », souffle un responsable de la maison. Pour soutenir ces nouvelles offres, CamairCo mise plus que jamais sur sa flotte actuelle constituée de deux Boeing 737-700 et de deux MA60, tous propriétés de la compagnie. Le Boeing 767 « Le Dja » est en révision. Avant d’étendre ses ailes sur la sous-région et bientôt en Afrique, la compagnie aérienne nationale a mis en place un concept baptisé « Le Cameroun d’abord ! » au début de l’année en cours. Grâce à ce programme, CamairCo a procédé à l’expansion de son réseau domestique. « Nous avons lancé la destination de Bafoussam le 14 octobre 2016, Bamenda quelques mois plus tard, le 20 juillet 2017 », détaille la communication de l’entreprise. En tout, à l’heure actuelle, CamairCo couvre sept capitales régionales sur dix.

Après le vol inaugural de Bertoua le 7 août, l’avion MA60 qui transportait 37 passagers a subi des tests qui ont révélé que l’état du tarmac nécessitait quelques travaux. Selon les informations glanées auprès de CamairCo, les Aéroports du Cameroun (ADC) ont procédé aux aménagements. Ainsi un vol est-il programmé dans les prochains jours dans la capitale régionale de l’Est. La Région du Sud-Ouest est pénalisée par l’absence d’un aéroport, celui de Tiko ayant été abandonné aux riverains qui l’ont rendu inexploitable. La Région du Sud, quant à elle, devra définitivement se doter d’une infrastructure pour l’atterrissage et le décollage des avions si elle veut accueillir « l’étoile du Cameroun ».  Ces nouvelles destinations et tous les projets que cultive et nourrit CamairCo sont le signe que l’entreprise retrouve peu à peu le chemin du redécollage. Le ciel est-il désormais sans nuage ? « Nous pensons qu’il est prétentieux de déclarer que nous volons sous un ciel sans nuages. Aujourd’hui, il est aisé de percevoir les résultats : taux de régularité de près de 94% et un taux de ponctualité de près de 80%. Mais il est, de notre point de vue, prématuré de crier victoire. Nous retournons sur des marchés qui, pour certains, sont assez dynamiques du fait de la grosse concurrence qui y est présente. Il y a des efforts à fournir, il faut se préparer en conséquence et offrir à nos clients un excellent service », déclare le top management de la compagnie. Petit à petit, CamairCo met en œuvre son plan de relance élaboré avec Boeing Consulting. Révisé par le directeur général Ernest Dikoum, ce plan prévoit l’acquisition d’une dizaine d’aéronefs dont un Boeing 777 Dreamliner et un réseau intercontinental.

Parfait N. Siki

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

pub-ccc1

Vos Réactions