Cameroun - Importation des marchandises: Difficultés dans la mise en place du PECAE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par cameroon infos   
Lundi, 20 Mars 2017 13:05

La première évaluation semestrielle du Programme d'évaluation de la conformité avant embarquement des marchandises importées au Cameroun (PECAE) révèle des insuffisances. La Société Générale de Surveillance (SGS) et Intertek International Limited sont les entreprises accréditées par l’Agence des Normes et de la Qualité (ANOR), pour veiller sur la conformité des produits entrant au Cameroun. Six mois après l’opération sur le terrain, l’agence fait le constat selon lequel «tout n’a pas été rose, notamment en ce qui concerne la délivrance des certificats de conformité aux opérateurs économiques», fait savoir Le Quotidien de l’Economie, dans sa publication du 20 mars 2017.

«L’ANOR reconnait avoir été butée au non-respect des délais de transmission des certificats de conformité. Sept jours pour délivrer un certificat de conformité au lieu d’un jour ouvré maximum lorsqu’il s’agit d’une expédition par voie aérienne, ou de deux jours ouvrés pour une expédition par voie maritime, comme le prévoit le guide de l’importateur et de l’exportateur», peut-on lire dans les colonnes du quotidien.

En plus, l’ANOR a relevé des problèmes d’ordre techniques et logistiques. Sur le plan technique, l’on parle de l’indisponibilité des procédures opérationnelles particulières notamment ne ce qui concerne les changements en haute mer, les expéditions par voie terrestre; la faible maitrise des volumes de demande de certificats; le non-respect d’étapes d’initiation; la lourdeur du processus de certification pour les importations effectuées par les supermarchés et les importateurs fréquents.

Sur le plan logistique, l’ANOR déplore les perturbations fréquentes liées au réseau électrique, notamment durant le mois de décembre 2016. Ces perturbations, apprend-on, auraient empêché la communication entre les équipes de la SGS et Intertek à douala, et celles de l’ANOR à Yaoundé. Raison pour laquelle le fichier d’exploitation des certificats de conformité a été tardivement mis à disposition.

«La SGS a expédié 1652 certificats de conformité par voie maritime, tandis qu’Intertek International totalise 99% d’envoi par mer et 1% par voie aérienne», a indiqué Nathalie Noah, Directrice de la Norme à l’ANOR. L’agence compte ainsi réduire l’arrivée sur le territoire camerounais de produits importés ne répondant pas aux normes en vigueur. Selon un cadre de l’ANOR, les certificats de conformité présentent plusieurs avantages, surtout dans un contexte ouvert aux Accords de Partenariats Economiques (APE)

Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

Ajouter une réaction


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Journal de 20hrs

Mini journal TV du jour

Culture d'Afrique

Journal de l économie

La Tanière

Conversation

International

Stat. des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui39067
mod_vvisit_counterTotal32124293

Maintenant en ligne : 579 invité(s) 

pub-ccc1

Vos Réactions