Régie publicitaire
L'actualité en continu
Maroua: Un homosexuel tué en plein marché PDF Imprimer Envoyer
Écrit par camer.be   
Mardi, 08 Janvier 2013 14:37

Maroua1L'infortuné, surpris avant hier dans des ébats avec un élève, a été lynché par une foule en furie.« On le soupçonnait depuis des années. Mais, jamais Allah ne nous avait donné l'occasion. Et comme on dit généralement, 99 jours pour le voleur, un seul jour pour le patron. Aujourd'hui. Allah a exhaussé nos prières et nous l'avons surpris», a déclaré tout joyeux un commerçant du marché central avant hier, 6 janvier 2013. Il s'agit d'un couple homosexuel surpris en plein ébats amoureux dans un magasin au marché central de Maroua hier en fin de matinée.

 

Goche Lamine, la trentaine, était plus connu comme Oustaz (appellation donnée à celui qui a terminé l'étude du Coran). Grossiste en médicament de la rue, ce Nigérian d'origine pratiquait le commerce depuis des années, confie le tenancier du magasin voisin du sien. Seulement, personne ne soupçonnait ses penchants sexuels. «On ne l'avait jamais vu en action. Surtout qu'il se cachait sous un style vestimentaire religieux et un comportement pieux». Goche Lamine a été pris la main dans le sac hier matin avec le dénommé Sanda, âgé de 17 ans, et qui se présente comme étant un élève en classe de seconde dans un lycée. La foule, alertée par un enfant de la rue criant « samaroka! Samaroka (homosexuel en Fulfuldé!».

 

 

S'est alors précipitée sur les deux compagnons et s'est mise à leur jeter des pierres. Les commerçants musulmans se sont violemment irrités du comportement de l'Oustaz «qui se disait homme de Dieu alors qu'il s'adonnait à l'homosexualité», dénoncent certains. Un des proches affirme que Goche Lamine «a chassé sa fiancé à deux mois du mariage parce que cette dernière avait promis dénoncer sa pratique». Sur le champ, l'identité des deux compagnons ne sera pas dévoilée. Les recoupements effectués plus tard permettront de rentrer en possession des éléments sus-évoqués. La dépouille de Goche Lamine a été abandonnée par les commerçants musulmans. Se sont des chrétiens qui l'ont finalement enterré. Le jeune élève, lui, a été conduit chez le chef de quartier. Au moment où nous allions sous presse, Ils étaient toujours en débat à la chefferie.

 

© L'Actu : Oscarine Mbozo’a
Share Link: Partager l'article: Google Yahoo MyWeb Del.icio.us Digg Facebook Myspace Reddit Ma.gnolia Technorati Stumble Upon Blogmarks Ask PlugIM Mixx MSN Live
 

réactions  

 
+2 #1 Lloyd 09-01-2013 03:16
Comportement absolument dégoûtant. Dans quel siècle le Cameroun vivons? Lapidation à mort est ce qu'ils ont fait au Moyen Age? La religion est empoisonné l'esprit des gens en Afrique. Il n'est pas étonnant qu'ils restent les pays les plus pauvres et les plus arriérées de la Terre. Les homosexuels veulent juste vivre en paix. Les gens doivent s'occuper de leurs affaires et de se concentrer sur les vrais problèmes: la pauvreté, le sida, l'hygiène et LAISSEZ peuples sexe privée adultes consentants seul!
Citer
 
 
CAMNEWS24-EN_LIVE
CAMNEWS24 sur FACEBOOK Camnews24 sur FACEBOOK Camnews24 WEB TV twitter camnews24tv

HitRadio

HitFmRadio - La radio camerounaise &  internationale


CAN-2015 : une suspension inférieure à deux ans pour le Maro

News image

Selon le quotidien "El Watan", la Confédération africaine de football aurait décidé de ne pas prendre une sanction trop lourde ... Lire la suite...

Sports | Jeudi, 18 Décembre 2014

L'affaire Eto'o permettra -t-elle de faire le menage à Fécafoot ?
 

Appli Mobiles

Stat. des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1671
mod_vvisit_counterTotal26278560

Maintenant en ligne : 95 invité(s) 

Complexe Chimique Camerounais

pub-ccc1